On y était : Action Enfance fait son cinéma

action enfance fait son cinéma

Pour la seconde fois, l’association Action Enfance a organisé une soirée événement pour faire découvrir des courts-métrages réalisés par des jeunes de l’association. C’était également l’occasion d’élire les meilleurs selon le jury invité sur place.

Action Enfance : l’art et le cinéma pour la bonne cause 

 ACTION ENFANCE fait son cinéma », c’est une idée simple et originale : faire jouer les enfants et les adolescents accueillis à la Fondation ACTION ENFANCE dans 15 courts-métrages, imaginés et créés par les étudiants des grandes écoles de cinéma françaises : l’EICAR, le CLCF, 3IS, et l’ESRA. L’objectif est de mettre en valeur les enfants et les adolescents qui vivent dans les 15 villages d’Enfants et foyers de la Fondation et leur faire découvrir le monde du cinéma.

Cette année, le jury qui devait élire les meilleures groupes était composé d’Olivier Nakache, Eric Tolédano, Audrey Fleurot,  Fabienne Carat, Alban Ivanov ou encore Mathieu Madénian.

L’ambiance était bonne enfant ( c’est le cas de le dire) et chaque village espérait repartir avec son prix. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Mathieu Madénian et Fabienne Carat.

Notre rencontre avec Mathieu Madénian

Comment avez vous connu l’association ?

Mathieu Madénian : Je sais que c’est Jean Dujardin qui la parraine et j’ai trouvé que c’était une super opération. C’est toujours difficile de savoir comment on peut aider et là l’occasion s’est présentée à moi j’étais super honorée et j’ai répondu oui.

Quel serait votre conseil pour que cette jeunesse persévère dans la vie ?

Mathieu Madénian : Qu’il trouve un autre métier en plus de la comédie. (rires) De continuer à s’amuser parce  que s’amuser c’est jouer la comédie il faut donc continuer à jouer. Le jour où ça devient sérieux c’est terminé.

Quels seraient les éléments qui vous toucheraient le plus en tant que membre du jury ? 

M M : Déjà je déteste juger, je ne sais pas vraiment ce qui va me toucher c’est un peu pour cela que je suis venu. Après qui va gagner ou pas, on fait pas ce métier pour ça, je pense.

Notre rencontre avec Fabienne Carat

Racontez-nous votre histoire avec l’association ?

Fabienne Carat : J’ai été contacté y’a un an pour être membre du jury et je suis tombée en amour avec cette association, j’ai eu plein de coups de coeur avec les enfants et j’ai adoré l’intérêt du projet qui est de fédérer tous ensemble et de leur donner un objectif dans la vie, d’apprendre le travail en groupe de leur changer les idées. Cela leur apprend à travailler tous ensemble avec des professionnels.

J’ai eu la chance d’aller dans les villages de voir comment ils vivaient, c’est très dure de partir. Le fait de pouvoir les sauver de situations compliqués, de garder les fratries ensemble c’est essentiel. Ils recréent vraiment une cellule avec pleins d’amour et un maximum de stabilité.

Votre conseil pour qu’ils persévèrent dans la vie : 

Fabienne Carat : Il faut toujours écouter la petite voix qu’on a à  l’intérieur parce que personne n’a les réponses à part soi-même. Il faut pas avoir peur de tout tenter pour vivre ses rêves.

Qu’est ce que vous attendez en tant que jury ? 

D’être touchée, qu’il y ait un jolie message dans le film parce que personnellement ca fait partie des principales raisons pour lesquelles je fais ce métier. D’accompagner les gens dans une émotion. Je pense qu’un film est perçu différemment en fonction de sa situation personnelle.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🎬 @fabienne_carat, @albanivanov et @mathieu_madenian seront avec également nous le 27 mai au Grand Rex ! 😎 #AEfaitsoncinéma

Une publication partagée par ACTION ENFANCE (@action_enfance) le

 

Pour découvrir tous les courts-métrages réalisés par les enfants d’Action Enfance, cliquez ici.

Leave a Response

error: Content is protected !!