Nouvelle star : les confidences du talentueux Yadam

Yadam Mandres nouvelle star© Diane Moyssan

Souvenez-vous, vous aviez découvert Yadam Andres il y a plusieurs mois dans la nouvelle star. Il avait séduit le jury avec son interprétation du titre de Cœur de Pirate : « Crier tout bas ». Son histoire quant à elle avait touché le public en plein cœur.

Il revient avec un nouveau projet : un album qu’il a financé avec le site de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank et qui sortira dans les prochains mois.

Il nous a confié son parcours et ses petites préférences.

Pourquoi avoir décidé de passer par Kiss Kiss Bank Bank pour le financement de votre album ? 

Yadam : On a pris cette décision parce qu’on travaillait depuis un an et demi sur mon projet et que la seule chose qui nous empêchait d’avancer était le fait qu’on avait aucun budget.

C’était une décision difficile à prendre car j’avais un problème à l’idée de demander de l’aide à d’autres personnes. Je voulais  le faire par moi-même, car j’imaginais que l’on n’allait pas me voir comme quelqu’un qui « réussit ».

En plus, venant du Venezuela, un pays dans le besoin, où moi-même j’étais dans le besoin, j’ai pensé qu’il était assez égoïste de ma part de collecter des fonds que d’autres pourraient utiliser pour vivre mieux et que je n’utiliserais « que » pour mon projet musical. Mais après mûre réflexion, j’ai compris que les deux idées étaient fausses. J’avais besoin d’aide car pour démarrer une carrière (indépendamment), il fallait une base économique. Je ne l’avais pas et les gens le savaient, car ils savent d’où je viens, ce qui ne serait pas perçu comme autre chose que de la sincérité. Et au Venezuela beaucoup de gens me soutiennent et j’ai la responsabilité de les rendre fiers. Par ma musique, je sais qu’un jour, je vais pouvoir les aider, j’ai déjà décidé de faire un don humble à une association avec ce que j’ai gagné avec la campagne.

 

Êtes-vous heureux du résultat ? 

Yadam: Oh oui, parfois je ne réalise même pas que j’ai collecté 15.000 euros en tant qu’artiste qui n’a encore rien sorti. Cela m’a montré que grâce à cette étape, j’ai déjà une belle communauté et des gens qui croient en moi et qui attendent que mon projet arrive. Je considère que c’est un bon début. J’ai pleuré sur instagram quand nous avons atteint les 10.000 parce que je pensais que ça n’allait pas le faire. Je remercie vraiment toutes les personnes qui ont participé à ma campagne car cela nous a permis de créer la structure nécessaire pour pouvoir avancer et obtenir des partenaires qui rendront le produit de ce voyage beaucoup plus efficace. Je n’aurais pas pu le faire du tout sans cette campagne.  Je n’aurais littéralement rien fait. Mais ensemble, nous avons construit une maison et ce qui reste c’est l’ornement des pièces.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

2002. Mérida, Venezuela ➡️ 2018. Paris, France 🔥✨ Mon premier EP arrive en 2019, Grâce à VOUS ! #xYo

Une publication partagée par YADAM (@yadamandres) le

Racontez-nous les inspirations de ce premier album très attendu ? 

Y : Je pourrais dire beaucoup de choses mais fondamentalement je n’avais jamais fait de musique auparavant et c’est mon premier projet. Il a donc fallu beaucoup de temps et d’expérimentation pour trouver un son / message qui aille bien avec l’âme de ma voix et qui pourrait bien présenter YADAM au monde entier.

Pour cette introduction, j’ai décidé d’élaborer un EP conceptuel inspiré des choses que j’ai vécu au cours de mes 20 années de vie.

C’est nager dans mon esprit confus mais confiant. C’est le reflet des trois cultures qui circulent dans le courant sanguin de mon cœur … c’est nostalgique … c’est de la colère … de la tristesse… c’est tout simplement sincère. J’ai le sentiment que les quatre chansons qui y sont rassemblées et d’autres que vous entendrez plus tard représentent à 100% ce que je suis car je ne saurais le faire autrement.  Et j’espère que de plus en plus de personnes m’apprécieront. Je ne peux chanter qu’en restant fidèle à mon cœur et j’espère que ceux qui écouteront mes sons trouveront une « safeplace » dans les secondes, les minutes ou peut-être les heures que nous « passerons ensemble. »

 

Les petites préférences de Yadam

Quel est votre restaurant préféré à Paris ? 

Y : Je n’ai pas vraiment un resto préféré mais j’aime bien les brasseries parce que l’on est sur de trouver les plats habituels et on sait toujours quoi commander, en plus il y en a quasiment dans tous les coins de Paris.  J’avoue que j’ai également l’habitude de me faire plaisir avec mes amis aux McDos.

 

S’il devait y’en avoir qu’un, votre plat favori ? 

Y : OMG si je pouvais manger qu’un seul plat ça serait le « Pabellon Criollo« . C’est un plat traditionnel du Venezuela à base de riz blanc, d’haricots noirs, de bananes plantains et de viande haché. C’EST UN DÉLICE!

 


 L’endroit où vous aimez le plus traîner et vous détendre entre amis ?

Y : J’aime beaucoup aller chez mes amis parce que je trouve ça plus intimiste et cosy, mais sinon je donne toujours rendez-vous  à Châtelet car il y a plusieurs restaurants ou choses à faire dans le coin. J’adore également St-Michel pour les nombreuses crêperies. J’attends que le printemps arrive pour pouvoir faire des pique-niques avec mes amigas et amigos aux Champs de Mars ou au Bois de Boulogne. En fait, peu importe ce que je fasse, la journée finit toujours avec une promenade sur les bords de la Seine.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bringing back the « Lost On You » vibezz ❤️🎶✨🚨🌹 @slon_music 🏡☔️✨ Name a better duo j’attends 😉 #xYo

Une publication partagée par YADAM (@yadamandres) le

Quel est votre accessoire favori du moment ? 

Y : Mes nouvelles lunettes YADAM x AMAURY! J’ai eu la chance de collaborer avec le créateur de lunettes et accessoires AMAURY sur un de ces nouveaux projets. Nous avons imaginé une paire de lunettes basée sur les valeurs de sincérité qui me représentent en tant que personne et qui me donnent un look frais et élégant dont je suis fier pour m’accompagner dans mon parcours artistique. Je ne voulais pas que cet accessoire soit juste sur moi, je voulais qu’il soit une partie de moi, presque invisible, et je suis très fier du résultat de notre création !

 

3 pièces essentielles dans votre garde-robe ? 

Y : En plus de mes nouvelles lunettes YADAM x AMAURY,

-Mon manteau trench marron/noir trouvé en friperie

-Mes chaussures soft cuir suédé noires JULES ou mes baskets blanches Reebok

-Combinaison pantalons noirs et Pull/T-shirt à manches longues noirs.

J’aime bien le look sombre, mature, moderne et strict.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

is currently listening to: « Malamente » by @rosalia.vt 🚨 #xYo

Une publication partagée par YADAM (@yadamandres) le


La marque de prêt-à-porter que vous appréciez le plus actuellement ? 

Y : J’apprécie beaucoup la marque Jules qui a beaucoup marqué mon style vestimentaire en 2018, cette année j’ai découvert les friperies et aussi la marque COS qui m’intéresse beaucoup par son look sobre et élégant que j’aimerais continuer à découvrir et peut être ajouter à ma garde-robe.

 

La chanson qui vous redonne la pêche ? 

Y : En général « Shake it out » de Florence and the Machine reste my go-to-song pour n’importe quelle occasion. Mais récemment j’ai découvert « Remind me » de Emily King grâce à mon manager et j’ai envie de danser tout le temps en l’écoutant.


Une association que vous soutenez de tout cœur ? 

Y : Je tiens beaucoup à tous les associations qui luttent pour le bien-être de ceux dans le besoin au Venezuela et la reconstruction du pays. Notamment « Leather Heart« , « Solidaridad Venezuela » et « Regalando Amor y Sonrisas Mcy« . J’aimerais un jour pouvoir créer ou travailler pour une association au Venezuela qui défend les droits des enfants et adultes handicapés comme mon frère.

 


Une série TV ou émissions favorites :

Y : J’adorais regarder toutes les émissions de chant dans le monde entier comme « The X Factor » (ma version préférée c’est celle du Danemark) mais depuis que je suis dans la musique je préfère regarder toutes les séries sci-fi/dystopiques qui existent sur Netflix telles que « Stranger things » et « The Umbrella Academy« . J’apprécie également l’Eurovision et d’autre séries comme « Sex Education » et « Elite« .

Un sport : 

Y : Je considère le chant un sport déjà …(rires)

 

Votre mantra (citation préférée) :

Y : « Dale tiempo al tiempo¨ C’est à dire:  chaque chose en son temps.

Cette phrase m’inspire à garder toujours l’espoir, la patience et à persévérer même quand j’ai l’impression que rien ne se passe.

Votre actualité ? 

Y : Je serai le 27 mars au Yoyo pour la première partie du concert de HRVY, le 29 mars sur la scène des trois baudets aux cotés de Centaure et le 31 au Sofar Sounds Paris pour un showcase acoustique.

 

Un commentaire

Leave a Response

error: Content is protected !!